Parentalité

« LES ACCROCHEURS D’AILLEURS » 

par Catherine Kaplan, psychologue, clinicienne de concertation, mère de Teva élève au Lycée de la Solidarité Internationale de 2005 à 2007 

Pour la sixième année consécutive, les « Accrocheurs d’Ailleurs » ouvrent un espace multi-familial de rencontres régulières aux parents, aux enseignants, aux professionnels de l’éducation, de l’aide et du soin et, s’ils le souhaitent, aux élèves en cours de scolarité au P.I.L. 

A l’inverse d’autres dispositifs dédiés au décrochage, notre parti-pris sera de ne pas nous intéresser à ce qui a fait échec à l’école, de nous détourner de l’inventaire des carences, des déficits, et des interprétations hâtives… et cela, même si les douleurs et les désastres ont jusqu’ici imprégné largement les enfants et ont déconcerté et parfois réduit leurs parents à l’impuissance. 

Notre ambition est de rechercher avec vous et par tous les moyens, tout ce qui fait ressource et sera source de fierté et de vigueur pour le futur. 

Car vous savez tous, que vous soyez parents ou profs, profs qui êtes aussi parents et parents qui êtes les premiers éducateurs, que nos jeunes incarnent la « Génération Future », celle dont nous devons prendre soin et qui porte tous nos espoirs. De même, il est évident que nos enfants cachent en eux de belles qualités, des dons secrets ou méconnus, des compétences qui ne se mesurent pas dans les bulletins scolaires. Et même si les mauvaises expériences de l’école ont été souvent humiliantes, ou nous ont dépassé, elles nous ont aussi beaucoup appris. 

Ce qui va nous réunir est la qualité des expériences dont nous sommes porteurs, et l’intensité des liens qui se construiront entre les familles, entre les familles et les enseignants, et entre les familles, les enseignants et tous ceux qui nous rejoindront. 

Tout au long de l’année scolaire, nous allons organiser des réunions qui nous permettront d’échanger sur nos expériences de parents, de nous épauler les uns les autres, de nous occuper davantage de nous-mêmes, et pourquoi pas des enfants des autres… Nous tacherons ainsi de soutenir mutuellement nos enfants en prenant soin de nous- mêmes ! 

Nous tenterons, malgré les légitimes colères qui nous animent, de prendre aussi soin de l’école… qui elle-même est redevable à nos enfants. C’est en effet grâce à leurs difficultés d’intégration scolaire, que nos enfants questionnent un système qui les a laissés au bord du chemin. 

Nous-mêmes, parents, qui portons le devenir incertain de nos enfants, tenterons de renverser les évidences, de bouleverser les apparences…en cultivant la confiance, en découvrant le lâcher-prise, en nous invitant à rêver d’un avenir plus accueillant, plus solidaire où chacun, toutes origines et cultures confondues saurait trouver sa place et devenir enfin un Humain accompli. 

Nous ne manquerons pas d’être surpris de nos propres découvertes sur la 

complexité des choses, celle qui dit que cet enfant, le nôtre, si imparfait, si paresseux, si velléitaire,…est en fait bien plus préoccupé qu’il n’apparaît, de lui-même, de son avenir…et surtout de nous…mais que lui non plus, ne sait plus comment faire avec …nous! 

Mais pour faire tout cela ensemble, il nous faut un outil ! Ce sera le « Sociogénogramme » immense fresque colorée, sans cesse reprise et annotée qui nous permettra de retracer les parcours, d’identifier les réseaux des professionnels autour des familles et de rechercher toutes les ressources inattendues. 

Nous prendrons soin de ne livrer que les informations utiles qui concernent nos enfants et dont la divulgation ne heurterait pas leur intimité … Et lors de nos échanges, nous parlerons des absents (membres de nos familles et professionnels) comme s’ils étaient à nos côtés. 

Notre travail permettra bien sûr de renforcer des liens avec l’équipe des professeurs. Leur présence nous permettra d’avancer dans une meilleure connaissance des élèves et leur engagement sera l’occasion de créer de véritables alliances pour progresser sur les situations complexes. 

Attentifs à prendre soin de tous et de chacun, qu’il soit parent, élève ou enseignant, nous manifesterons aussi une priorité d’égards à la communauté éducative qui nous accueille ici : en particulier au personnel qui nous permet l’accès et attend patiemment la fin de nos réunions pour fermer l’établissement. 

Ainsi, et en respectant ces clauses, nous pourrons partager plus largement les responsabilités. 

Ces réunions seront ouvertes à tous… Même si vraisemblablement le groupe sera composé de parents d’élèves et d’enseignants du PIL, d’autres pourront venir nous soutenir… parents d’anciens élèves, anciens élèves, anciens enseignants du P.I.L., professionnels intéressés par les questions éducatives, ou toute personne dont la présence sera utile, et que vous pourrez vous-même inviter à nous rejoindre. L’ouverture étant permanente, on peut venir pour la première fois à n’importe quel moment de l’année scolaire, on peut suspendre à n’importe quel moment…et revenir. 

Nous vous proposons un agenda annuel de réunions. 

Un rendez-vous par mois vous est proposé dans les locaux du P.I.L. pour l’année scolaire 2019/2020 un mercredi ou un jeudi par mois en soirée de 18.30 à 21.00 .


MERCREDI JEUDI
DÉCEMBRE18/12 (18h30-21H)
JANVIER
16/01 (18h30-21H)
FÉVRIER 05/02 (18h30-21H)
MARS 
05/03 (18h30-21H)
AVRIL22/04 (18h30-21H)
MAI 
14/05 (18h30-21H)
JUIN
18/06 (18h30-21H)


© 2015 Pôle innovant lycéen.